Définition navette

Citations Synonymes Définition
Navette (Nom commun)
[na.vɛt] / Féminin
  • Instrument de tisserand, qui sert à porter et à faire courir le fil, la soie, la laine entre les fils de la chaîne du métier à tisser. Elle est mobile et généralement formée d'une pièce de bois allongée et pointue aux extrémités, et creusée d'une cavité garnie d'une broche où s'enfile la canette. (BLANQUET, Technol. mét. habill., 1948, p.97)
  • Pièce du mécanisme d’une machine à coudre qui contient le fil de dessous.
  • Par analogie petit récipient allongé, en forme de nef.
  • Petit vase de cuivre, d’argent, etc., fait en forme de navire et où l’on met l’encens qu’on brûle à l’église dans les encensoirs.
  • Service de transport qui assure régulièrement la correspondance entre deux lignes ou la liaison entre deux points plus ou moins rapprochés. Une navette par autobus relie l'aéroport au centre-ville.
  • Par métonymie, le véhicule qui assure cette liaison.
  • (Cuisine) Un gâteau provençal sec en forme de barque, aromatisé avec du concentré ou de l'eau de fleurs d'oranger.
  • Aller et retour d'un projet ou d'une proposition de loi entre l'assemblée nationale et le sénat, lorsque ceux-ci n'ont pas été adoptés en première lecture.
Navette (Nom commun)
[na.vɛt] / Féminin
  • Plante de la famille des crucifères, apparentée au colza.
  • Par métonymie, les graines oléagineuses de cette plante.